La Panthère des neiges | VF | HD :

Lien de telechargement :

Telecharger Updownload HD 720p (VF)

La Panthère des neiges

La Panthère des neiges
Réalisateur(s) : Marie Amiguet, Vincent Munier
Acteur(s) : Sylvain Tesson, Vincent Munier
Catégorie(s) : Documentaire
Version : HD - VF

La Panthère des neiges synopsis :

Sur les hauteurs du plateau tibétain. Parmi des vallées inexplorées et inaccessibles se trouve l’un des derniers sanctuaires du monde sauvage, où vit une faune rare et inconnue. Vincent Munier, l’un des photographes animaliers les plus réputés au monde, emmène avec lui l’aventurier et romancier Sylvain Tesson (Dans la forêt de Sibérie) pour sa dernière mission. Pendant plusieurs semaines, ils vont explorer ces vallées à la recherche d’animaux uniques et tenter d’apercevoir le léopard des neiges, l’un des grands félins les plus rares et les plus difficiles à approcher.

1 commentaire pour le film “La Panthère des neiges” :

  1. Le premier film de Marie Amiguet est un documentaire poétique qui suit le photographe animalier Vincent Munier et le romancier Sylvain Tesson à la recherche du mystérieux léopard des neiges et bien plus encore…

    Le premier long métrage de Marie Amiguet, The Velvet Queen, était l’un des titres présentés à la Sélection officielle du Festival de Cannes de cette année, dans la section spéciale Cinéma pour le climat. Ce nouveau volet, né en réponse à l’urgence climatique, reflète l’urgence de la situation actuelle et se veut le reflet de l’engagement du festival à protéger l’environnement et à être « écolo ».

    Dans son documentaire, Amiguet suit de près la quête de deux hommes à la recherche du mystérieux léopard des neiges, sur les hauteurs du plateau tibétain. Le premier homme est Vincent Munier, l’un des photographes animaliers les plus réputés au monde, tandis que le second est le romancier, géographe et aventurier Sylvain Tesson, surtout connu pour son livre Les Consolations de la forêt : Seul dans une cabane sur la taïga sibérienne (2011).

    Le documentariste adopte une approche essentiellement contemplative. Amiguet reste très discret et alterne entre des images saisissantes de paysages magiques et les créatures merveilleuses qui peuplent le Tibet. La juxtaposition est quelque peu efficace et contribue à offrir une expérience sensorielle intense. Le ciel sombre, la brume, les montagnes escarpées, la neige, les grottes à ours et toute la nature dans sa beauté – et sa cruauté – servent d’inspiration aux réflexions des deux hommes sur leur quête et, surtout, sur la relation trouble entre l’homme et l’environnement.

    De plus, la partition originale, composée par Warren Ellis et à laquelle participe Nick Cave, contribue à construire l' »esprit philosophique » du film, laissant une grande place aux spectateurs pour développer leurs propres réflexions ou simplement pour profiter d’un moment de calme en assistant à des images fixes ou mobiles d’une beauté saisissante.

    Si Amiguet a la délicate tâche de travailler avec les images et d’insuffler sa vision à l’ensemble de l’œuvre, il est important de souligner que ce film est un travail de trio, où la réalisatrice partage les tâches d’écriture, de caméra et de prise de son avec Tesson et Munier. Dans l’ensemble, l’équipe accomplit sa mission – dans la séquence finale, un moment de révélation très émouvant permet d’expliquer pourquoi la recherche du léopard des neiges n’est pas simplement une nouvelle aventure, mais fait partie de la quête ultime de beauté du trio. L’apparition du léopard des neiges, une espèce rare, difficile à repérer au cœur des hauts plateaux tibétains et une créature majestueuse dans toute son élégance (et son impitoyabilité), agit comme une puissante métaphore d’un monde en voie de disparition dont nous ne pourrons peut-être plus être témoins dans quelques générations. The Velvet Queen est une aubaine pour les amateurs de documentaires d’observation, de cinéma lent et de nature sauvage.