La Bonne épouse | VF | HD :

Regarder La Bonne épouse streaming vf

Lien de telechargement :

Telecharger Updownload HD 720p (VF)

La Bonne épouse

La Bonne épouse
Réalisateur(s) : Martin Provost
Acteur(s) : Juliette Binoche, Noémie Lvovsky, Yolande Moreau
Catégorie(s) : Comedie, Top
Version : HD - VF

La Bonne épouse synopsis :

Un couple dirige une école où les filles sont préparées à devenir des femmes au foyer parfaites. Mais la mort de l’homme et les effets de mai 1968 modifient la position sociale des femmes…

Titre origianal : How To Be A Good Wife

3 Commentaires pour le film “La Bonne épouse” :

  1. Paulette Van Der Beck (Juliette Binoche) et son mari dirigent l’école de ménage de Bitche en Alsace depuis de nombreuses années. Leur mission est de former des adolescentes à devenir les femmes au foyer parfaites à une époque où les femmes devaient être soumises à leur mari. Après la mort subite de son mari, Paulette découvre que l’école est au bord de la faillite et doit prendre ses responsabilités. Mais alors que les préparatifs sont en cours …

    La Bonne Épouse se veut un pastiche vaudeville du sexisme révolu pour illustrer le succès du féminisme aujourd’hui. Ce réalisateur masculin déclarant que les femmes sont maintenant libres de George W. Bush debout sur un porte-avions proclamant Mission accomplie pour un conflit qui avait à peine commencé.

    Mais ça va, parce que Martin Provost confirme son argument selon lequel les femmes sont maintenant libérées en montrant à quel point le personnage central est le plus heureux quand elle trouve un homme, et la filière “ vilain petit canard ” est enfin actualisée après avoir coupé ses cheveux et mis trop maquillage. 🤦🏽‍♂️

    La présence de Juliette Binoche et d’Édouard Baer n’est pas la meilleure chose à propos de ce film, c’est la seule bonne chose à propos de cette comédie sans blagues, drame sans émotion et féministes sans féminisme. Mais bon sang, les Français semblent adorer ce film, vous aussi, vous l’aimerez probablement aussi.

    Si, comme moi, cependant, vous trouvez cette brochure conservatrice pour la lib des femmes trompeuse, résistez à la tentation de sortir tôt et de rester pour le numéro de danse surréaliste et légèrement dérangeant qui clôture la fin.

  2. La Bonne épouse m’embarrasse vraiment, tout simplement parce que l’on sent une vraie bonne volonté et une implication de tous pour faire en sorte que le film marche, mais en même temps je ne peux pas m’empêcher de voir que ce n’est pas la réussite escomptée.

    Le film se veut une comédie satirique et féministe mais il n’y a bien que ce dernier qualificatif qui puisse lui être attribué, tant le long-métrage tombe parfois dans une profonde lourdeur à cause de blagues pas si drôle que ça et d’interprétations assez bancale. Lorsque ça ne concerne que les jeunes actrices du film ça passe encore, mais quand ce sont Juliette Binoche et Yolande Moreau qui montrent des faiblesses, le tout se complique un peu.

    Reste une Noémie Lvovsky géniale et une scène de fin exaltante, seule scène réellement marquante puisqu’elle vire à la comédie musicale, sublimant son actrice libérée et habitée. La Bonne épouse est donc une comédie inoffensive qui n’a pas que des défauts mais qui est loin de se démarquer.

  3. Agréablement surpris par ce film. Dans sa mise en scène, on a de belles trouvailles notamment au niveau du montage qui arrive parfaitement à donner un rythme qui nous fais rester du début à la fin dans le film.

    On a aussi les actrices qui sont vraiment toutes excellentes avec des personnages qui passent par de nombreuses phases tout en étant bien écrit. Donc l’écriture à dû bien aider les actrices à ce niveau là.

    Visuellement c’est vraiment beau, avec une saturation des couleurs très agréable qui donne des visuels très colorés qui va très bien avec le ton global assez humoristique du film.

    L’humour marche moyennement, où du moins je n’ai pas vraiment senti que le film était drôle mais plutôt que l’ambiance était assez légère sans pour autant dé-dramatiser les passages sérieux.

    Sinon je reprocherai au film d’avoir un acte 2 trop léger car il ne s’y passe pas grand chose… Et ensuite le manque de subtilité du film (surtout à la fin) m’a un peu sorti du truc. Mais ça reste très bien.