Kongo | VF | HD :

Regarder Kongo streaming vf

Lien de telechargement :

Telecharger Updownload HD 720p (VF)

Kongo

Kongo
Réalisateur(s) : Corto Vaclav, Hadrien La Vapeur
Acteur(s) :
Catégorie(s) : Documentaire
Version : HD - VF

Kongo synopsis :

À Brazzaville, un monde invisible gouverne le monde visible. L’apôtre Médard lutte pour guérir les malades malades des sorts. Mais sa vie change quand il est publiquement accusé de pratiquer la magie noire.

2 Commentaires pour le film “Kongo” :

  1. En Afrique, aucune sphère de la société n’échappe à l’enchantement et à la magie. Des femmes abandonnées recourant aux potions d’amour aux équipes de football surexcitées par les sorts, jusque dans les hautes sphères de la politique. Pour pénétrer cet univers étrange, il était essentiel pour nous de travailler en binôme, non seulement pour approfondir notre compréhension de cette société mais aussi pour ne pas perdre du terrain dans l’irrationnel. Car derrière l’omniprésence du merveilleux se cache un aspect plus inquiétant: celui de la sorcellerie. Ce sujet délicat est devenu le point de départ de notre film; pour l’approcher, nous avons décidé de nous placer du côté des ngunzas, une confrérie des guérisseurs traditionnels de Brazzaville, chargée de combattre les mauvais sorts. Ainsi, nous avons rencontré l’apôtre Médard qui, ouvrant son temple à notre appareil photo, est devenu le personnage principal de Kongo. Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav

  2. Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav se plongent dans le quotidien d’un guérisseur congolais dans ce fascinant documentaire sur le pouvoir culturel des esprits, sorcières ou sirènes

    «Tous les types de guérison mystique offerts: levée de sorts, chasser les démons, protection des terres, les maris qui dominent et attirent la nuit; traitement pour le diabète, l’infertilité féminine, la folie chronique. Ainsi se lit le panneau placé à l’extérieur des locaux de l’apôtre Médard, un guérisseur appartenant à la confrérie Ngunza de Brazzaville et la star du documentaire étonnant de Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav Kongo, qui a été dévoilé dans la fente de clôture de Cannes ‘Programmation ACID en mai et récemment présentée dans la section Hauteur du 11e Festival du Film des Arcs.

    S’ouvrant sur des scènes de pluie torrentielle, d’éclairs et de vents violents sur une nuit profonde et sombre – symbolique de l’état actuel du pays (“cette République des Ténèbres”) – le film va droit au cœur de la question: sorcières, qui sont souvent d’apparence respectable dans le monde visible, se transforment et se glissent dans les maisons des gens pour réclamer leurs âmes, leurs victimes se réveillant plus tard pour se retrouver souffrant terriblement sans raison apparente. Mais, en échange d’un paquet de bougies et au terme d’un simple rituel, l’apôtre Médard – expert dans l’art depuis une cinquantaine d’années maintenant – invoquera ses ancêtres (“ce sont nos vrais dieux. Nos morts ne sont pas morts “) et emprisonner ces mauvais esprits dans de petites bouteilles (qu’il jette ensuite dans la rivière), ainsi que la prescription d’infusions à base de plantes et l’organisation de cérémonies dans les cimetières (saupoudrer les tombes de diverses boissons ou offrir aux défunts des biscuits et des friandises similaires). Tout cela tout en entretenant une paranoïa inébranlable sur les sorcières (“ils me regardent et recherchent une faiblesse dans l’espoir de me faire tomber”).

    Tout cela peut sembler assez fantaisiste, imprégné de crédulité, même ridiculement ridicule. Mais ne vous y trompez pas – les croyances partagées sont incroyablement puissantes, en particulier lorsqu’elles sont approuvées par l’État du Congo-Brazzaville. En effet, l’apôtre Médard est en possession d’une licence de guérisseur officiel, qui est désormais en suspens dans l’attente d’une enquête menée par le ministère de la Sécurité et la police à la suite d’un procès intenté contre lui, l’accusant de sorcellerie sous la juridiction du coutumier Cour de Tenrikyo (le juge: “qui a envoyé ce mal? Nous sommes équipés pour y faire face ici. Nous saurons si c’est un éclair naturel ou s’il y a une sorcière derrière ça”). C’est un cas qui pourrait voir Médard réduit au statut de plombier et qui le pousse à rendre visite à son maître (le prophète) pour demander à ce dernier de demander aux sirènes qui se cachent dans une cascade près de la rivière d’intervenir en son nom. Mais un chantier barré par les chinois complique les choses…

    L’ancien assistant de Philippe Garrel Hadrien La Vapeur met son nom sur la photographie immersive, méticuleuse et très efficace de ce fascinant documentaire, et s’est également associé à l’anthropologue Corto Vaclav (également crédité pour le son du film) pour diriger le titre. Avec Kongo, le duo propose un film de construction narrative solide: chaque séquence individuelle apporte sa propre part d’informations et de surprises – étayée par un accès quelque peu incroyable au monde privé du personnage principal et aux croyances locales – et élargit progressivement le commentaire sous-jacent englober la question du colonialisme (hier, les prêtres blancs; aujourd’hui, les fouilleurs et la mondialisation). C’est un mélange stupéfiant qui grandit lentement en stature cérémonielle (aidé par les compositions musicales deGaspar Claus ); il évoque le meilleur du film ethnographique bien pensé et offre un miroir dans lequel observer et découvrir respectueusement les mystères de l’Afrique et du monde des esprits.